Pédiatrique

L’ostéopathie périnatale et pédiatrique nécessite dans la pratique d’avoir fait une formation spécifique.

De part leurs fragilités et leur spécificités les nourrissons nécessitent une approche douce et adaptée, loin de toute image véhiculée cinématographiquement de l’ostéopathe “craquothérapeute”. Les techniques appliquées à l’enfant, après avoir réalisé un examen médicale, sont toujours en accord avec les tissus du bébé et non dans une approche en force .

Lors des consultations pédiatriques essayez de donner à manger à votre enfant avant de venir et apporter le carnet de santé.

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

J’ai sélectionné pour vous les vidéos ci-dessous :

Vidéo sur le site Allodocteur

Vidéo sur France5

Ostéopathie et plagiocéphalie

L’ostéopathe est un des praticiens incontournables tant pour prévenir que soigner les déformations crâniennes positionnelles du nourrisson :

Il est parfois conseillé que la future maman soit suivie par un ostéopathe avant même l’accouchement.
Dans tous les cas, après la naissance, il est primordial que le nourrisson puisse être vu assez rapidement (idéalement vers la troisième semaine de vie) par l’ostéopathe afin d’agir au plus vite sur les causes qui bloqueraient la mobilité de la tête de bébé.
Ces traitements semblent d’autant plus efficaces que l’enfant est pris en charge suffisamment jeune, idéalement dans le premier mois.

A noter : Le Décret du 25 mars 2007 indique que pour toute consultation chez un ostéopathe pour un enfant de moins de 6 mois, il doit y avoir une attestation de non contre-indication de votre médecin.

Que fait l’ostéopathe ?

L’ostéopathe agit par petites pressions sur le crâne pour favoriser la libération des sutures afin que les différentes parties du crâne se repositionnent correctement.

Soyez rassuré, les séances des bébés se font toujours en douceur et toutes les techniques sont effectuées avec précision, doigté, et dans le respect des structures traitées.

Prenons l’exemple du crâne. Les mains de l’ostéopathe placées à des endroits précis des os de la tête de votre bébé vont permettre à ses structures osseuses et à ses membranes crâniennes de retrouver leur équilibre, leur mobilité, leur symétrie, leur fonction normale et leur position anatomique la plus efficace.

2- L’atout ostéopathique pour l’allaitement au sein

Dany Heintz-Blondy, ostéopathe à Douai et enseignante en ostéopathie pédiatrique au sein d’Ostéo Bébé

Problème d’allaitement ? Peut être une simple dysfonction ostéopathique !

Hugo, 4 semaines, est amené par ses parents en consultation ostéopathique pour un problème de succion. Le bébé tête le sein avec énormément de bavage, ce qui a provoqué l’abandon de l’allaitement maternel au grand regret de la maman.

“Hugo se fatigue au sein, dit la mère, il tête de bon cœur pendant 4 minutes en bavant beaucoup, puis s’endort comme épuisé, réclame le sein fréquemment durant la journée, la nuit. Je ne sais pas s’il prend suffisamment, cela me stresse, je ne sais pas ce qui se passe….”

Ces motifs de consultation sur l’allaitement sont fréquents pour l’ostéopathe qui accueille les tous petits en soins. Il sait aussi écouter avec attention le ressenti de la mère face à la difficulté de “bien nourrir son enfant” : angoisses, stress, peur de ne pas bien faire… pleurs parfois devant l’échec.

Bien souvent dans la plupart des cas, cette difficulté qu’à le bébé à prendre le sein vient d’une dysfonction ostéopathique sur certaines zones du crâne comme la malposition ou blocage de mobilité de la mandibule, parfois c’est une douleur au cou qui gêne l’ouverture de bouche, ou bien alors le placement de langue sur le palais qui n’est pas correct.

Après avoir examiné et testé le crâne d’Hugo, j’ai rassuré la mère en lui expliquant qu’en aucun cas elle était en cause dans le problème d’allaitement. Son bébé, lors de la naissance s’est certainement appuyé fortement sur son menton, ce qui a perturbé la mobilité de la mandibule et rend très fatigante la succion.

Il existe plusieurs facteur d’origine physique qui peuvent géner la succion :

– Au passage, à la naissance, le bébé peut comme Hugo, s’appuyer fortement sur son menton, et même le dévier, provoquant une asymétrie visible, même à l’œil nu.

– A-t-on tracté trop fort la tête du bébé sous son menton, pour le dégager lors de la naissance ? Peut-être lors de la pose de forceps ou de ventouse ?

– La circulaire du cordon, un ou plusieurs tours autour du cou, peuvent provoquer une gêne à la déglutition, parfois le bébé s’étrangle et fait des pauses respiratoires lorsqu’il boit.

– Si le bébé a été réanimé et a dû être intubé, le laryngoscope appliqué sur la langue peut faire dévier celle-ci sur le côté de la bouche et provoquer un bavage lors de l’allaitement.

– Une gêne lors de la rotation de tête d’un côté du bébé fera qu’il prendra plus facilement le sein d’un côté et pas de l’autre. Il pourra être agité lorsqu’il boit, signe que quelque chose le gêne.

– Un menton qui “tremblotte” n’est pas le signe que le bébé à froid mais le signe, pour l’ostéopathe, que la mandibule n’est pas sur ses bons axes de mobilité par rapport aux temporaux. Une correction ostéopathique douce réglera très facilement le symptôme.

Comment se passe une séance d’ostéopathie chez le bébé ?

L’ostéopathe teste doucement toutes les contraintes tissulaires ou les malpositions osseuses du crâne du bébé, cela est parfaitement indolore.

C’est en fait l’enfant qui va venir lui-même prendre appui sur les mains du praticien et va venir se libérer, rien n’est imposé, tout est proposé. La communication de confiance entre l’enfant et le thérapeute doit être parfaite. Bien souvent le bébé s’endort, détendu, en fin de séance.

Quand consulter avec l’enfant ?

En cas de trouble de succion ou de difficulté d’allaitement, de mise au sein, l’idéal est de traiter le bébé le plus tôt possible, à la maternité. Les résultats sont quasi immédiats après la séance.

Si la maternité n’offre pas les services d’un ostéopathe, les parents consulteront dès le retour à la maison.

J’ajouterai que, l’ostéopathie étant une thérapie manuelle douce et préventive, il est toujours bon de consulter chez l’ostéopathe dans le premier trimestre de vie pour vérifier, même s’il n’y a pas de signe apparent, “pour voir si tout va bien”, après le traumatisme de la naissance.

3-Conseil d’ostéopathe : quelle est l’utilité des chaussures pour bébé et le jeune enfant ?

Faut-il mettre des chaussures à bébé alors qu’il ne marche pas ? Et dès ses premiers pas, chaussures ou pas ? Les chaussures, c’est bon pour la posture ? Voici toutes les réponses et les conseils

Alors que beaucoup de parents sont heureux d’acheter de belles petites chaussures pour bébé, je suis au regret de vous annoncer qu’il est pourtant préférable de les laisser marcher pieds nus !
Pas de chaussures pour un bon développement des pieds
Les pieds de votre enfant se développeront mieux s’ils sont laissés à eux-mêmes. Pensez aux économies que je vous fais faire ! Achetez-lui sa première paire de chaussures de marche une fois qu’il marche d’un pas assuré, sans votre aide, et qu’il commence à aller dehors !
A la maison, laissez-le évoluer pieds nus !
Quand bébé expérimente ses premiers pas sans chaussures, ses muscles, ses chevilles et ses orteils bien écartés l’aident à avoir un meilleur équilibre. Si ses pieds sont confinés dans une chaussure rigide, les orteils ne peuvent pas fonctionner de cette façon et les muscles du pied et de la cheville ne développent pas la force nécessaire.
De toute manière, votre enfant apprendra à marcher plus rapidement les pieds nus, et son cerveau se développera de meilleur façon également.
Côté psychomotricité
Mettre des chaussures à des enfants trop jeunes pourrait entraver ses capacités psychomotrices. La santé du corps est reliée de façon étroite à la santé des pieds. Lors de notre pratique quotidienne d’ostéopathe, on peut souvent vérifier que le déséquilibre du bassin, zone clé du corps humain, provient souvent de la déformation/« grippage » du pied. Et je ne vous parle pas des répercussions néfastes sur le reste du corps et la posture…
Quelles chaussures, du coup ?
Sachez que la plupart des chaussures pour enfants qui sont vendues en magasin sont souvent inadaptées et manquent de flexibilité. Il est préférable de choisir des chaussures souples, légères, avec des matériaux les plus naturels possibles et pourquoi pas fabriquées en France pour le côté « Made in France » ? Enfin, les chaussures estampillées « spéciales » sont inutiles.
Pour conclure, vous l’aurez compris, bébé – tout comme vous d’ailleurs – n’est pas né avec des chaussures aux pieds… alors, de grâce, enlevez les le plus souvent possible !

 

La place de l’utérus ……

une des nombreuses questions que se posent les futurs parents lors d’une grossesse : comment le fœtus fait-il son « nid » dans le ventre de la mère ?

Le déplacement des organes est inévitable pour faire place au gonflement de l’utérus qui, en 9 mois, va connaître une très forte expansion : alors qu’il pèse environ 50 à 60 grammes pour une taille moyenne de 6,5 centimètres avant la grossesse, il va atteindre un poids de plus d’1 kg et une taille de plus de 30 cm.

Bien sûr, le gonflement du ventre offre l’essentiel de l’espace nécessaire, mais pour cela, les entrailles ont besoin d’être un peu « poussées ». Un déplacement qui peut d’ailleurs provoquer des douleurs au niveau des côtes en raison de la tension créée par la compression des organes contre la cage thoracique.

Passé l’accouchement, les organes vont peu à peu reprendre leur place au fur et à mesure que l’utérus reprend sa taille et son poids d’origine par le biais d’un certain nombre de contractions appelées « tranchées ».

Une animation réalisée par le Musée de la science et de l’industrie de Chicago (Etats-Unis) montre le déplacement des organes qui survient lors de la grossesse.

http://www.msichicago.org/whats-here/exhibits/you/the-exhibit/your-beginning/make-room-for-baby/interactive/

© 2019 Ostéopathe Moulins - Julien Fonverne. Tous droits réservés
Conception Croklacom.

Log in or Sign Up